Accueil Comparatif trottinette électrique Trottinette électrique Airwheel

Trottinette électrique Airwheel

Marque sino-américaine phare en matière des NVEI, Airwheel est aussi devenu un grand nom dans le segment des trottinettes électriques. Même si elle est également parmi les plus récentes à s’y introduire, Airwheel se fait remarquer par des modèles de trottinettes compétitives en termes de performance et non moins parmi les moins chères de ce marché. Le point sur une marque moderniste.
Airwheel : une vocation internationale
Fondée courant 2004, Airwheel s’investit d’emblée dans le vaste domaine des véhicules personnels électriques et à assistance électrique. Elle se fait connaître par un bon nombre de créations toutes innovantes les unes que les autres. Bref, Airwheel vogue, depuis plus d’une dizaine d’années, dans un secteur qui ne cesse de se réinventer pour véritablement créer un mouvement planétaire tourné vers la mobilité douce.

Aussi concurrentiel qu’évolutif, le marché des NVEI impose à la marque une vision de mondialité. Sachant qu’un tel phénomène ne pourrait se cantonner à un seul pays, la marque étend sa présence sur les 3 grands continents : en Chine, en Europe et aux USA (par le biais de son département R&D). Elle est donc présente ou représentée dans plus de 168 pays, et jouit d’une clientèle se comptant par dizaine de millions de par le monde.
Des trottinettes électriques connectées et intelligentes
Airwheel s’offre un piédestal de grands concurrents des grandes marques, avec ses produits futuristes et non moins nourrissant les envies de changement, l’instar des vélos électriques adultes au design incomparable (les pliables E3 et E6 par exemple), ou encore ses véhicules auto-équilibrés, ses skateboards intelligents, et ses fauteuils roulants électriques. Chacun de ces produits se comporte ni plus ni moins comme des véhicules de transport principaux, et non plus d’appoint.

De bout en bout, tant qu’à mettre les pieds dans un univers encore singulier pour la plupart des gens, Airwheel se fait aussi porte-fanion des rénovateurs dans le domaine des NVEI. Ainsi, elle est de plus en plus versée depuis quelques années dans l’environnement de l’internet des objets. De fait, les trottinettes  électriques Airwheel sont non seulement compétitives en termes de puissance, de sécurité et de design, ce sont aussi des véhicules connectés.
Airwheel, nouveau spécialiste des trottinettes électriques
Grâce à une équipe dynamique et hétéroclite qui s’imprègne des évolutions dans le secteur, d’un bout à l’autre de la Terre, Airwheel vole de plus en plus la vedette à un bon nombre de grandes marques de trottinettes électriques. Elle n’est pourtant active dans ce marché que depuis 2015. Pour l’heure, son catalogue d’e-trottinettes décline trois modèles.
Z3 : la première trottinette Airwheel
Ce type 1 des trottinettes Airwheel se distingue par son design pour le moins peu conventionnel. En effet, présentant un châssis composé d’un alliage d’alu et de magnésium, ce véhicule se démarque d’emblée par son plateau agrémenté de deux marchepieds pliables, ainsi que la disposition de sa batterie tubulaire amovible à l’avant de la colonne de direction. Il s’agit également d’une des premières trottinettes électriques connectées du marché. Grâce à une appli Androïd et iOs des plus conviviales, le conducteur a le contrôle total sur les fonctions de son véhicule. Mais, Airwheel Z3 n’est pas moins une trottinette pour adulte proposant un profil de performances satisfaisant pour une traversée de la ville : un moteur de 350W poussé par une batterie Li-ion de 162,8 Wh, le tout offrant une vitesse maximale de 15 km/h, et 20 km d’autonomie…
Z5 : une mouture améliorée
Cette seconde trottinette de la marque Airwheel est mise en vente une année après la Z3, en proposant des caractéristiques tout aussi nouvelles en général. L’on distingue avant tout un look et une couleur tout à fait différente de la première création de la marque. En effet, décliné en noir agrémenté de ligne argentée et orange, ce modèle présente un design un peu moins ludique que la première. Tout de même, le confort reste un atout acquis, avec les mêmes repose-pieds pliables, le châssis plus robuste pouvant supporter un poids de 100 kg, mais aussi la possibilité d’avoir une hauteur de guidon accessible aux personnes de grande taille. Et même si la Z5 est 3 kg plus lourd que son prédécesseur, cela ne lui empêche pas de remonter une pente de 15°, d’afficher 17 km/h à pleins gaz de temps en temps…
Z8 : la trottinette multimodale parfaite
On entendra sans doute parler encore de ce modèle dans plusieurs années, avec le même enthousiasme. Hormis sa configuration qui le rapproche de manière frappante des trottinettes classiques, la Z8 étonne surtout avec ses pneus de 3 pouces en polyuréthane ! Un aspect qui va ébahir et laisser certains dubitatifs pendant quelque temps. Mais en plus de cette singularité ainsi que sa légèreté incomparable (6,5 kg, un record), cette trottinette électrique d’un autre genre propose une robustesse et une largeur de plateau suffisamment important pour un usage universel. Avec ses 10km/h au compteur et une autonomie de 10km, elle est tout simplement idéale pour rouler sans contrainte sur les trottoirs.

eleifend facilisis risus. amet, vel, odio