Le skate électrique en vogue aux US

Quel terrain plus favorable que les grandes villes du Nouveau Monde pour déployer les engins de transport électriques à grande échelle ? Rues et trottoirs larges, des codes de la circulation assez permissifs, des consommateurs qui peuvent souvent s’en donner les moyens… toutes ces conditions font du pays de l’oncle Sam un milieu où les NVEI foisonnent. Mais depuis quelque temps, l’intérêt d’une multitude de citadins porte sur un nouveau venu : le skate électrique.

Skateboard électrique : la mode américaine à la base

L’engouement vis-à-vis du skate électrique est constaté dans un bon nombre de grandes métropoles américaines, à l’instar de San Francisco. Bien entendu, les utilisateurs sont issus principalement d’une catégorie de personnes dont l’intérêt pour ce type d’engin n’est pas sportif, ni uniquement ludique, mais bien comme un moyen de déplacement alternatif dans les circuits de communication engorgés de la ville. Ce sont les étudiants, les jeunes professionnels, etc… bref, les jeunes actifs de la société qui y ont quand même toujours une affinité liée à leur âge. On voit assez mal un cinquantenaire emprunter la voie publique en skateboard… quoique !

Si le skateboard électrique a rapidement développé une vaste clientèle en Californie, c’est que cet équipement, dans sa version classique, est une culture bien américaine. Le choix du skate électrique est une occasion par exemple pour certains jeunes grandissants de revivre leur passion d’antan, ou de choisir un véhicule qui se rapproche plus de leur état d’esprit libre.

ir?t=lilibikefr 21&l=alb&o=8&a=B073P1XQZNir?t=lilibikefr 21&l=alb&o=8&a=B00NWME3KQir?t=lilibikefr 21&l=alb&o=8&a=B073S99R45

Le skate électrique dans le monde

Les skates électriques ont moins de succès en Europe que la plupart des engins électriques de transport individuel. C’est à cause principalement d’une idée reçue selon laquelle elle est dangereuse. Si c’est le cas, alors c’est le cas pour tous les engins individuels de transport dont la conduite n’est pas maîtrisée. Pourtant, si de nombreux véhicules « verts » comptent un jour supplanter les motos et les voitures, le skate électrique est parmi les plus susceptibles de le faire. Plusieurs paramètres permettent d’en être sûr : la taille d’un sac de sport en moyenne, le poids minimal, plus facile à conduire qu’un modèle traditionnel, le design toujours jeune…

Heureusement, un bon nombre de start-ups et de grandes firmes s’y sont sérieusement lancé depuis quelques années : en France avec Elwing, Acton ou encore Unikboards, aux États unis avec Boosted Board et plus d’une dizaine d’autres constructeurs. La démocratisation est bien en marche… il reste à aménager le prix !

Votre note: aucune
Note: 0 - 0 notes
PARTAGER

LAISSER UN AVIS

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici