Activer le zoom
Show Map

Un vélo de course, également appelé vélo de route est un vélo conçu pour le cyclisme de compétition sur route ; discipline réglementée en France par la Fédération française de cyclisme. Les principales caractéristiques d’un vélo de course concernent son poids et sa rigidité qui déterminent l’efficacité avec laquelle la puissance des coups de pédale d’un cycliste peut être transférée au groupe motopropulseur et, par la suite, à ses roues.

À cet effet, les vélos de course peuvent sacrifier le confort à la vitesse. Le guidon abaissé est positionné plus bas que la selle afin de placer le cycliste dans une position plus aérodynamique. Les roues avant et arrière sont proche l’une de l’autre, ce qui permet une prise en main rapide de la bicyclette. Les rapports de vitesse du dérailleur sont très rapprochés afin que le cycliste puisse pédaler à sa cadence optimale. D’autres vélos de course, en particulier ceux utilisés dans le contre-la-montre, privilégient l’aérodynamisme au détriment du confort.

Le vélo de course a été conçu pour rouler sur des routes pavées. Sa légèreté et son aérodynamisme permettent au pilote d’atteindre et de conserver des vitesses très élevées et constituent ses caractéristiques les plus importantes. Comme ils sont généralement destinés aux athlètes et aux compétiteurs, les vélos de course ont un très grand nombre de vitesses qui exigent du cycliste un bon entraînement de base pour gravir des pentes raides.

Le vélo de course ne convient pas aux touristes cyclistes ni à ceux qui aiment voyager à vélo : en effet, le vélo de course n’est pas conçu pour avoir un porte-bagages et il n’est pas très confortable en raison de son guidon, de sa position aérodynamique et de son cadre très rigide. Cela dit, le vélo de course est tellement fascinant qu’il est considéré comme le modèle de vélo le plus apprécié et un très bon compagnon pour vos aventures et voyages si vous y apportez quelques petites modifications.