Le marché du VAE en 2016

Loin encore le temps où les vélos traditionnels (95% du parc vélo) seront appelés désuets. Mais il viendra peut-être le temps où les VAE seront la norme en France. Comme assurément en Belgique où près de la moitié des bicyclettes vendues est « électrique ». L’aspect du marché des vélos électriques en 2016 est toujours celui de la croissance. Cette fois elle est plus rapide. Mais l’accélération est-elle suffisante ?

La progression du vélo électrique en France et dans le monde.

2016, la vente de VAE atteint un pic de 134 000 unités. Soit plus de 30 000 de plus que l’année précédente (environ 102 000), selon le rapport de l’Observatoire du Cycle. Il s’agit là d’une évolution fulgurante puisqu’on se cantonnait auparavant sur 2 à 15 % de hausse annuelle depuis 2006. En parlant de chiffres d’affaires, le secteur passe désormais le cap du milliard d’euros. Presque 1,8 milliard si l’on compte le segment des pièces détachées. Mais de là à affirmer que le VAE est le booster du marché du cycle en général (3,03 millions de vélos vendus en globalité selon Union Sport & Cycle), c’est encore assez hâtif.

En effet, par rapport à nos voisins les Belges et les Allemands où les VAE représentent plus de 15 à 45% du commerce, l’Hexagone est encore à la traîne avec moins de 5% des ventes de vélos. Et encore, ce n’est rien comparé aux 21 à 23 millions de VAE écoulés annuellement en Chine et qui représentent plus de 2/3 du marché du cycle dans l’Empire du Milieu ! En tout cas, les prévisions sont partout positives concernant ce marché. Certaines études (dont celles du cabinet américain Pike Research) estiment que la vente mondiale de vélos électriques rehaussera de 50% en 2018 par rapport à 2012.

marche du velo france

La dynamique du marché VAE en France.

L’intérêt  des Français vis-à-vis de la mobilité douce est suscité par divers facteurs, dont, bien entendu, la volonté de s’affranchir des énergies fossiles. Il s’agit aussi d’un moyen principal ou d’appoint pour gérer les trajets domicile-travail face aux bouchons et autres difficultés liées aux modes de déplacement classique. Mais à vrai dire, il semble que la principale motivation dans l’achat des VAE est le loisir. En effet, c’est plutôt la vente de VTT électriques qui affiche le plus de dynamisme avec une évolution de plus de 70% en 2016.vtt electrique marche vae 1024x667

Par ailleurs, l’aide de l’État dans l’achat de vélo assisté constitue aussi un sérieux stimulateur. Même si elle est relativement considérée comme un coefficient dans le cercle des analystes de marché. Mais pour un bon nombre d’acheteurs (10 000 à 15 000 de demandes de subvention par mois selon le Ministre de l’Ecologie) estiment que 200 euros, ce n’est pas rien ! Ensuite, certains secteurs comme les professionnels du tourisme et les loueurs ont largement contribué à la mise en vogue des VAE.

L’offre VAE est-elle suffisante ?

Pour l’heure, le secteur du VAE ne concerne pas plus de 2 Français sur 100. Mais même si le marché français affiche un retard assez important face aux autres européens, l’offre hexagonale se porte bien. De plus, de nouveaux acteurs gonflent continuellement le rang des dizaines déjà omniprésentes. Mieux encore, les marques de fabrique françaises sont de plus en plus nombreuses. Si le 100% Made in France comme Arcade, Exs Bikes, Solex ou encore Peugeot commencent à façonner un nouvel environnement, d’autres marques françaises apportent des innovations à des conceptions étrangères… Si l’on ajoute à cela les dizaines de logos étrangers, la population des cyclistes français ne sera jamais à court d’offres.solex vae france 1024x654

En tout cas, même si la technologie Lithium, le concept « pliable » et d’autres paramètres gonflent un peu les prix. De plus, ils peuvent constituer un frein, avec un prix moyen de 1000 euros. Les cyclistes peuvent compter sur une pratique commerciale garantissant la bonne qualité des produits.

Votre note: aucune
Note: 0 - 0 notes
PARTAGER

LAISSER UN AVIS

Veuillez laisser votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici